Voici le seul résultat

Kaiping

Kaiping en quelques photos

Présentation des Diaolou de Kaiping

Disséminés dans les villages de la campagne autour de la ville de Kaiping, à 150km au Sud-Ouest de Canton, les diaolou, inscrits sur la liste du Patrimoine Mondial de l’UNESCO, sont des maisons fortifiées bâties sur plusieurs étages. Leur construction originale témoigne d’une fusion variée et flamboyante entre les styles architecturaux chinois et occidentaux. Les premières diaolou furent érigés au début de la dynastie Qing comme des tours défensives, en réponse au brigandage local. Mais l’apogée de leur construction date des années 1920 et 1930 période pendant laquelle ils furent rehaussés de détails étrangers apportés par la diaspora chinoise.

Il existe près de 2000 tours Diaolou dans la région, la plupart abandonnés, qui se dressent, les volets fermés, au dessus des villages, des hameaux et parfois en solitaire à la lisière d’un champ. Harmonieusement intégrés dans le paysage, au milieu d’un patchwork de rizières et de plans d’eau, les Diaolou méritent une bonne journée de visites, voir deux si vous êtes amateur de photographie ou si vous souhaitez explorer plus en profondeur les villages et la campagne environnante.

Certains villages, restaurés et mis en valeur, ont une entrée payante et avec des horaires d’ouverture. Ils se distinguent par un nombre plus important de Diaolou et par la qualité architecturale de ses tours. Voici les principaux :

Zilicun (自力  Zìlìcūn).

Un village avec plusieurs beaux diaolou au milieu des rizières et des étangs de lotus. Les tours ne sont plus habitées mais leur intérieur a été restauré avec des meubles et des objets personnels d’époque. Quelques villageois habitent toujours sur place, dans des sortes de « hutong » collectifs, où l’on peut déjeuner (tarifs élevés). C’est le village qui comporte le plus de Diaolou.

Liyuan (  Lìyuán).

Ce n’est pas un village ancien mais un élégant jardin qui regroupe des bâtiments néoclassiques et baroques avec des toits ornementaux chinois, et un Diaolou décoré de façon colorée et magnifiquement restauré. La promenade dans le jardin est reposante et magnifique même si l’ensemble pourra paraître un peu trop « rénové » et artificiel.

Majianglong ( 降龙).

Au milieu d’un forêt de bambous, une grande tour grise se dresse au dessus d’un village endormi, avec des alignements d’habitation en briques noires, quadrillés de sentiers pavés et de poulaillers. Peu de villageois et encore moins de touristes se promènent ici. On croirait découvrir des vestiges archéologiques au milieu de la jungle.

Jinjiangli (锦江 ).

Dans ce village se trouve le plus grand Dialou, de forme impressionnante avec des étages supérieurs bulbeux en porte-à-faux. D’autres diaolou se trouvent à proximité, mais souvent dans un état de délabrement avancé. Ce village est plus vivant que Majianglong et vous pourrez y ressentir un peu l’atmosphère de la vie rurale chinoise.

Tour sud (南楼 Nánlóu).

Une tour construite en 1912 où sept soldats de Chikan ont combattu et sont morts en 1945 dans la guerre contre les Japonais.

Chikan (赤坎).

Un bourg avec de nombreux bâtiments à arcades construits sur le bord de la rivière dans le style mixte occidental et oriental par des Chinois d’outre-mer au début du XXe siècle. N.B. Depuis 2017 la vieille ville de Chikan est en cours de rénovation, laquelle doit durer plusieurs années (toujours en cours en 2020).

Village de Sanmenli (三门 ).

Un vieux village, proche de la 4 voies qui traverse la banlieue de Kaiping, mais qui reste authentique et vivant. Il possède le plus ancien diaolou de Kaiping, le Yinglong Lou de 3 étages construit sous la dynastie Ming (16ème siècle).

Vidéo de présentation de Kaiping

Hébergements à Kaiping

La ville de Kaiping est une ville chinoise moderne assez standard où se trouvent la plupart des hôtels. A ce jour il existe très peu d’hébergement dans la campagne près des Diaolou (les hôtels et restaurants sont interdits dans les villages restaurés). Si vous souhaitez prendre votre temps et passer une nuit sur place nous vous conseillons un hôtel bien placé à 500 mètres à vol d’oiseau du village de Zilicun, avec un point de vue sur le village au lever du soleil (Quanling Hostel 3/4*) Il y a de petites pelouses et des étangs de lotus derrière l’hôtel. Bon petit déjeuner, avec du vrais café. Chambres très confortables. Piscine pour enfant sur le toit. Une bonne adresse pour y passer un week-end détendu en famille.

Kaiping : visites alentours

Nos idées de voyage à personnaliserVoir tous les circuits

Nos circuits en petit groupeVoir tous les circuits