Les plus belles montagnes de Chine

Les montagnes en Chine sont nombreuses et souvent affilié à une connotation religieuse. Certaines ont d’ailleurs l’appellation de montagnes sacrées, que cela soit pour le taoisme, pour le bouddhisme, voire pour les 2… Le mot montagne en chinois n’a pas de pluriel, il peut donc désigner un simple mont (Taishan), un rassemblement de quelques pics (Huashan) ou encore une chaine de montagne (Jiuhuashan).

Nous vous présentons ci-dessous une liste non exhaustive de ces montagnes en mettant majoritairement l’accent sur celles qui ont l’appellation de montagne sacrée. Mais il en existe bien d’autres qui ont tout autant leur importance pour les taoistes, bouddhistes et/ou confucianistes.
Pour les Montagnes sacrées, nous avons repris le découpage chinois, puis nous y avons ajouté 3 autres montagnes non sacrée, mais qui ont aussi une grande importance dans la vie des chinois.

Les 5 Grandes montagnes sacrées du taoisme

Recherché pour leur pèlerinage ou tout simplement pour de la randonnées, les 5 montagnes sacrées du taoïsme en Chine offrent aussi de nombreux Temple, Monastères à visiter.

Taishan - Chine

Le Mont Tai

泰山 : Tàishān

Situé dans la province du Shandong, près de la ville de Tai’an, Taishan est l’une des 5 montagnes sacrées du Taoïsme en Chine. Connu aussi comme étant le mont de l’Est, il culmine à 1545 mètres et a été l’un des lieux de pèlerinage les plus importants dans le passé. Le mont Tai est associé au lever du soleil, au renouveau et à la naissance.

De nombreux temples et batiments ont été construit sur les pentes du mont :

  1. Le Temple Dai : situé au pieds du mont, ce temple taoïste est le point de départ des pélerinages pour le mont Tai. Construit sous la dynastie des Han, il a été restauré sous les dynasties Tang et Song. Couvrant une superficie de 96.000 m2, il rassemble plusieurs batiments et pavillons tels que le pavillon de Bronze, la tour de fer…
  2. Le temple Bixia : construit en l’honneur de la déesse Bixia, la déesse de l’aube bleue, aussi connue comme « l’immortelle céleste de Jade ».
  3. La porte Nantian : connu aussi sous le nom de porte Santian, elle est située à 1460 mètres d’altitude. C’est une tour rectangulaire en pierre avec une porte en forme d’arche en son centre et un grenier au-dessus de cette dernière.
  4. L’arche Daizong : située au début de l’ascension du mont Tai, c’est une arche en pierre soutenue par 4 colonnes qui délimitent 3 « portes ».

Découvrez notre circuit : Voyage au Shandong

Huashan - Chine

Le Mont Hua

华山 : Huàshān

Situé dans la province du Shaanxi, à presque deux heures de route de Xi’an, Huashan est l’une des 5 montagnes sacrées du taoïsme en Chine. Connu aussi comme étant le mont de l’Ouest, il est composée de plusieurs pics dont le plus élevé culmine à 2155 mètres (pic Sud). Le mont Hua est parsemé de Temples taoistes, pavillons et pierres gravées.

  1. Sur le pic Nord vous pourrez visiter le Temple Zhenwu, Xianyougong, Pavillon Yijun, falaise Shentu, chambre en pierre de Jiaogong, chambre en pierre de Changcun, terrasse de la vache en fer…
  2. Sur le pic Central vous pourrez emprunter l’escalier divin, taillés dans le roc avec un angle de 90°, uniquement pour ceux qui aiment les sensations…
  3. Sur le pic Est, à son sommet, vous trouverez une plateforme qui vous permettra d’assister à un magnifique lever de soleil.
  4. Le pic Ouest n’a d’intérêt que dans la ressemblance de son sommet avec des pétales de lotus.
  5. Sur le pic Sud vous pourrez visiter la porte divine et le Temple doré.

Découvrez notre circuit : Montagnes sacrées et temples de Chine

Le Mont Song

嵩山 : Sōngshān

Situé dans la province du Henan, au Nord de la ville de Dengfeng, Songshan est l’une des 5 montagnes sacrées du Taoïsme en Chine. Connu aussi comme étant le mont du Centre, il culmine à 1512 mètres et est composé de 3 pics. Le mont Song symbolise la terre et vous pourrez y visiter de nombreux Temples ou monastères dans les environs :

  • Le Monastère Shaolin, fondée au Vemesiècle, est avant tout connu pour la pratique et l’enseignement du Kung fu qui attire des amateurs venu du monde entier. C’est sans doute l’un des monastères bouddhistes les plus connu…
  • Le Temple Zhongyue, autrefois appelé Temple Taishi, il a été construit sous la dynastie Qin puis reconstruit sous la dynastie Qing. Avec plus de 100.000 m2 regroupant près de 400 batiments, le Temple Zhongyue est l’un des plus anciens et aussi bien conservés dans les environs.

Découvrez nos circuits :
Circuit Montagnes sacrées et temples de Chine
Voyage en train et en liberté à travers la Chine

Le Mont Heng du Sud

衡山 : Héngshān

Situé dans la province du Hunan, au Sud de la ville de Changsha, Hengshan du sud est l’une des 5 montagnes sacrées du Taoïsme en Chine. Connu aussi comme étant le mont du Sud, il est composé de 72 pics s’étalant sur 15 km et dont le pic le plus élevé culmine à 1300 mètres. Quelques Temples et/ou Monastères à visiter dans les environs :

  • Le Grand Temple de Nanyue Damio qui est un Temple taoiste consacré à Laozi et dont les premiers batiments datent du VIemesiècle. Il a été agrandi à maintes reprises et reconstruit sous la dynastie Qinq. C’est dans le Hunan le plus grand regroupement de batiments anciens.
  • Le Temple Zhusheng, construit sous la dynastie des Tang, était initialement connu sous le nom de Temple Mituo. Agrandi et brulé à plusieurs reprises aux fils des siècles, il est reconstruit et rouvert en 1979. De nos jours, c’est l’un des principaux Temple bouddhiste.
  • Le Temple Zhurong gong, qui est un petit Temple en pierre.

Le Mont Heng du Nord

恒山 : Héngshān

Situé dans la province du Shanxi, au Sud-Est de la ville de Datong, Hengshan du Nord est l’une des 5 montagnes sacrées du Taoïsme en Chine. Connu aussi comme étant le mont du Nord, il culmine à 2016 mètres. Le mont Heng du Nord est le moins développé des 5 Montagnes sacrées chinoises, avec moins de pélerinages et donc moins important d’un point de vue religieux. Son intérêt principal réside dans la randonnée, mais on peut tout de même y visiter quelques Temples :

  • Le Temple suspendu de Xuankong, sans doute l’un des plus célèbre Temple dans la région. Construit au pieds de la montagne, accroché à une falaise, il y a plus de 1500 ans. C’est vertigineux… Il a aussi la particularité de mélangé 3 religions : bouddhisme, taoïsme et confucianisme.
  • Le Sanctuaire du pic Nord, construit sous la dynastie Han, a été détruit et reconstruit à maintes reprises.

Découvrez notre circuit : Montagnes sacrées et temples de Chine

Les 4 montagnes sacrées du bouddhisme

Tout aussi visitée que les Grandes montagnes sacrées du taosime, les montagnes sacrées du bouddhisme vous raviront avec leurs temples et monastères.

Mont Wutai

五台山 : Wǔtáishān

Situé dans la province du Shanxi, à 3 heures de route au Sud du mont Heng du Nord, Wutaishan est l’une des 4 montagnes sacrées du Bouddhisme en Chine. Wutaishan, connu pour être la plus prestigieuse et ancienne des montagnes bouddhiste est composée de 5 plateaux qui offrent l’opportunité d’admirer la beauté naturelle de ce mont. Ce mont regroupe aussi 48 Temples et Monastères.

Les 5 plateaux:

  1. Le plateau Est, connu sous le nom de pic Wanghai qui lui vient du Temple principal du même nom situé à son sommet.
  2. Le plateau Ouest, connu sous le nom de pic Guayue. Son Temple principal est le Temple Falei.
  3. Le plateau Nord, connu sous le nom de pic Yedou et culminant à 3058 mètres. De ce plateau, vous pourrez avoir une excellente vue du Mont Heng du Nord, une montagnes sacrées du taoïsme en Chine.
  4. Le plateau Sud, connu sous le nom de pic Jingxiu. Son Temple principal est le Temple Puji.
  5. Le plateau Central est celui qui regroupe le plus de Temple, réparti le long d’un chemin de pèlerinage.

Quelques Temples:

  • Le Temple Pusading, construit sous la dynastie Wei du Nord, est l’un des plus grand Temple du mont Wutai. A l’origine, il accueillait les moines tibétains des bonnets jaunes. Sous la dynastie Qing, il est reconnu comme Temple de la famille impériale et de nombreux empereurs ont d’ailleurs visité ce Temple.
  • Le Temple Tayuan, construit sous la dynastie Ming, a été rénové en 1952 et classé Temple bouddhiste d’importance nationale depuis 1983. Le Temple Tayuan accueille notamment la Pagode Daciyanshou hautes de 57 mètres. Cette Pagode blanche, ou stûpa, est l’un des symbole du mont Wutai
  • Le Temple Xiantong, est l’un des temples bouddhistes les plus anciens de Chine et c’est aussi l’un des plus visités du mont Wutai. Il couvre une surface 80.000 m2sur laquelle a été construit 400 pièces/bâtiments dont la plus célèbre est le pavillon de bronze dans lequel ont peut admirer 10.000 figurines de bronze.
  • Le Temple Qixian, construit sous la dynastie Qing, abrite une grotte dédié à Guanyin, le bodhisattva de la compassion.
  • Le Temple Bishan, construit sous la dynastie Wei du Nord sous le nom de Temple Beishan, sera renommé au fil des dynastie et deviendra lui aussi un Temple bouddhiste d’importance nationale en 1983.

Découvrez notre circuit : Montagnes sacrées et temples de Chine

Mont Emei

峨眉山 : Éméishān

Situé dans la province du Sichuan, à l’Ouest de la ville de Leshan, Emeishan est l’une des 4 montagnes sacrées du Bouddhisme en Chine. Culminant à plus de 3000 mètres, c’est l’une des plus hautes montagnes touristiques et c’est aussi l’une des plus verdoyante. Le mont Emei a été inscrit à l’UNESCO en 1996 et offre plusieurs sites et Temples à visiter :

  • Le Temple Baoguo, situé au pieds du mont Emei, est le plus grand temple du mont. Construit sous la dynastie Ming puis sur son site actuel sous la dynastie Qing, il couvre une surface de 40.000 m2 avec une succession de plusieurs cours, mais aussi de grande salle où il est possible de voir de nombreuses statues.
  • Le sommets d’or, situé à 3077 mètres, offre une vue incroyable quand le ciel est dégagé, surtout pour un lever de soleil. Au sommet, on peut aussi admirer une magnifique statue bouddhique doré de 48 mètres de haut. Noté que pour les plus courageux, il est accessible à pieds…
  • Le Temple Wannian est l’un des 8 principaux temples du mont Emei et est situé à 1020 mètres d’altitude. Il a été construit sous la dynastie Jin, mais démoli et reconstruit sous la dynastie Tang. Il est connu pour la statut du bouddha Samantabhadra qui a plus de 1000 ans et mesure près de 8 mètres pour un poids dépassant les 60 tonnes…
  • Le Pavillon Qingyin, a été construit sous la dynastie Tang au milieu d’un ruisseau sur un affleurement rocheux. Le pavillon est entouré par la forêt et offre un endroit calme et paisible pour se reposer pendant votre randonnée.
  • Le Temple Xixiang Chi, située à 2070 mètres, a été fondé sous la dynastie Qing. Son nom qui peut être traduit par « bassin d’observation des éléphants » vient de la légende qui voudrait que Samantabhadra ait baigné son éléphant dans l’étang près du Temple.

Découvrez nos circuits :

Chine classique et Pandas du Sichuan
Circuit à la découverte des cuisines chinoises
Circuit découverte du Sichuan
Circuit Classiques du Sichuan

Mont Jiuhua

九华山 : Jiǔhuàshān

Situé dans la province du Anhui, au Nord-Ouest du mont Huang, Jiuhuashan est l’une des 4 montagnes sacrées du Bouddhisme en Chine. Le mont Jiuhua est composée de 99 sommets couvrant une superficie de 100 km2et englobant 18 sites pittoresques à visiter. Son climat agréable lui vaut d’être très prisé pendant l’été.

Plusieurs sites et Temples à visiter :

  • Le Palais de la Longévité, construit à une altitude de 871 mètres, a des airs de château mais a été classé parmi les 4 Temples bouddhistes du Mont Jiuhua. Son nom viens de longévité de vie d’un moine qui aurais vécu pendant 126 ans (99 ans selon les sources) là où se dresse le Temple maintenant. Il semblerait que le Temple ait été construit autour du corps de ce moine, ont peu pensé comme sépulture et hommage.
  • Non loin du Palais de la Longévité, se trouve une salle contenant 500 grandes statues Arhat.
  • Le Hall de l’incarnation, construit il y presque 1300 ans, c’est le lieu de sépulture d’une incarnation du Bodhisattva Kshitigarbha, Jin Qiaojue. Le Hall a été construit en pilier de pierre, mur rouge, marbre blanc… on peut découvrir une centaine de statues du Bodhisattva Kshitigarbha.
  • Le Temple Huacheng, construit une première fois sous la dynastie Jin, puis reconstruit sous la dynastie Tang quand l’incarnation du Bodhisattva Kshitigarbha, Jin Qiaojue, est venu vivre à Jiuhuashan. Ont peut y voir une salle du Grand Bouddha, une vieille cloche en bronze, des reliques culturelles…
  • Le Temple Zhiyuan, construit sous la dynastie Ming, est composée d’une dizaine de batiments : Palais Maitreya, Salle du Grand Bouddha… La salle du Grand Bouddha abrite des statues de Bouddha de 12 mètres de haut et plusieurs statues de Arhats.
  • Le Pic Tiantai, culminant à une hauteur de 1306 mètres, vous offrira une vue magnifique sur les environs. Vous pourrez aussi visiter le Temple Tiantai construit au sommet du pic.

Mont Putuo

普陀山 : Pǔtuóshān

Situé dans la province du Zhejiang, à l’Est de Ningbo sur l’île Putuo dans l’archipel Zhoushan, Putuoshan est l’une des 4 montagnes sacrées du Bouddhisme en Chine. A son apogée, Putuoshan abritait de nombreux temples, monastères et plus de 4000 moines. Elle est dédié au culte de Guanyin (Bodhisattva Avalokitesvara) qui aurait résidé là bas.

Quelques sites et Temples à visiter :

  • Le Temple Huiji, construit sous la dynastie Ming, a été restauré à la fin des années 80, début des années 90. Il fut, avant sa destruction partielle par les gardes rouges, l’un des plus grands temple du mont.
  • Le Temple Puji, construit sous la dynastie Song, est le plus grand temple du mont et il est consacré à Guanyin. Il regroupe plus de 600 batiments dont le Hall Yuantong où l’on peut découvrir une statue de Guanyin de 9 mètres et 32 autres statues représentant différentes apparences de Guanyin.
  • Le Temple Fayu, construit sous la dynastie Ming, a été détruit et rénové au fil des ans avant d’être a nouveau rénové et agrandi sous la dynastie Qing. C’est le 2eme plus grand Temple du mont et il est lui aussi consacré à Guanyin, avec un Hall de Guanyin où vous pourrez admirer un mur en pierre bleue sur lequel sont gravés plusieurs dragon.
  • La Statue de Guanlin, d’une hauteur de 33 mètres.

Les 4 montagnes sacrées du taoisme

Mont Wudang

武当山 : Wǔdāngshān

Situé dans la province du Hubei, au Sud-Est de la ville de Shiyan, Wudangshan est une des 4 montagnes sacrées taoïste en Chine. En plus d’avoir un complexe de batiment inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, Wudangshan serait le berceau des arts martiaux chinois du style wudang. Il est composé de 72 pics, 11 grottes, une vingtaine de ruisseaux, un étangs…

À visiter :

  • Le Palais doré, construit sous la dynastie Ming au sommet du plus haut pic de Wudanshan, le pic Tianzhu à 1612 mètres. Vous pourrez soit grimper soit prendre une télécabine pour atteindre le Palais au sein duquel vous trouverez 3 édifices en bronze doré.
  • Le Palais Nanyan, construit sous la dynastie Yuan et rénové sous la dynastie Ming, est composé de presque 150 batiments dont des logements pour les moines taoistes, des temples, des pavillons…
  • Le Palais Zixiao, construit sous la dynastie Ming et comptant à l’origine plus de 800 batiments (palais, pavillons, portes…), est le complexe le plus beau et le mieux conservé du mont Wudang qui s’étend sur une superficie supérieure à 6800m2.
  • Le Palais Yuzhen, construit sous la dynastie Ming, est le plus grand des temples taoistes présent à Wudangshan. En 2011, des travaux ont permis de restauré et surélevé le palais de 15 mètres pour éviter sa submersion par un réservoir en projet dans les environs.
  • Le porte Xuanyue, construite en 1552, s’élève à 12 mètres de hauteurs sur 4 piliers de pierres. La porte formées de 3 baies ouvertes est vu par les taoistes comme le passage entre le monde ordinaire et le monde céleste.
  • Le Palais Yuxu, construit sous la dynastie Ming, était à l’origine le plus grand regroupement de batiment construit sur Wudangshan. Il regroupait en effet plus de 2000 salles, temples… dont la très grande majorité a été endommagé, notamment sous la dynastie Qing, pour n’en laissé que 4 de nos jours.

Découvrez nos circuits :

Circuit Montagnes sacrées et temples de Chine
Stage Tai Chi à Wudangshan

Mont Longhu - Chine

Mont Longhu

龙虎山 : Lónghǔshān

Situé dans la province du Jiangxi, au Sud-Est du lac Poyang, Longhushan est une des 4 montagnes sacrées taoïste en Chine. Connu pour être le berceau du taoisme en Chine, le mont Longhu est considéré comme une terre sainte qui connaît divers pèlerinage chaque année. Le mont Longhu est composée d’un conglomérats de sable rouge ce qui donne une magnifique couleur à ses nombreuses. Inscrit à l’UNESCO en 2010, il offre divers sites naturels, culturels et religieux à visiter :

  • Les cercueils suspendus : c’est un site funéraire pour le peuple guyue qui place des cercueils suspendues sur les falaises du mont Longhu, la plupart le long de la rivière Luxi. Les cercueils sont majoritairement suspendues entre 50 et 300 mètres de hauteurs.
  • Le Temple Xianyan et le Temple Zhenyi, contruits tous les 2 sous la dynastie Han.
  • Le Palais de Shangqing, construit sous la dynastie Han de l’Est

Mont Qiyun

齐云山 : Qíyúnshān

Situé dans la province du Anhui, au Sud du mont Huang (montagnes jaunes), Qiyunshan est une des 4 montagnes sacrées taoïste en Chine. Le mont Qiyun est aussi un parc nationale et culmine à 585 mètres. Il offre de nombreuses reliques (inscriptions et tablettes) à découvrir, ainsi que quelques temples et monastères à visiter.

Mont Qingcheng

青城山 : Qīngchéngshān

Situé dans la province du Sichuan, au Nord-Ouest de Chengdu, Qingchengshan est une des 4 montagnes sacrées taoïste en Chine. Composé de 36 pics, dont le plus haut culmine à 1260 mètres, le mont Qingcheng est considéré comme l’un des berceaux du taoisme en Chine. C’est un magnifique paysage naturelle ouvert aux randonneurs qui prédomine mais le mont offre aussi quelques sites à visiter :

  • Le Palais de Jianfu, construit sous la dynastie Tang sur le pic Zhangren, sera restauré plusieurs fois par la suite. Aujourd’hui il n’est plus composé que de 2 temples et 3 cours.
  • La grotte de Tianshi
  • Le Palais de Shangqing, construit près du sommet sous la dynastie Jin, est l’un des temples taoiste les plus célèbres. Le temple principal abrite une image de Taishanlaojun ainsi que de précieuses planches en bois gravées de texte taoiste. A l’arrière du Temple on trouve des escaliers menant au sommet 100 mètres plus haut.

Quelques autres montagnes avec une connotation religieuse

Mont Sanqing - Chine

Mont Sanqing

三清山 : Sānqīngshān

Situé dans la province du Jiangxi, au Nord-Est de Shangrao, Sanqingshan est une montagne taoïste en Chine. Inscrit à l’UNESCO en 2008, le mont Sanqing est composé de 3 pics dont le plus élevé culmine à 1817 mètres. Sanqingshan est aussi un parc national regroupant une végétation très dense et diversifiée. Il a été un lieu spirituel important pour le taoisme et il reste encore quelques reliques et temples à visiter : le Temple Sanqing, le Palais du Dragon et du Tigre, la Pagode du Vent et de la Tempete…

Mont Mian

绵山 : Miánshān

Situé dans la province du Shanxi, au Sud-Ouest de Pingyao, Mianshan est une montagne taoïste et bouddhiste en Chine. Couvrant une surface de 75 km2, le mont Mian est une montagne taoiste depuis le Vemesiècle avant JC et les premiers temples bouddhiste y apparaissent pendant la période des 3 royaumes. La majorité des temples ont été endommagé pendant la 2ndeguerre mondiale, puis restauré dans les années 90.

  • Le Temple Yunfeng, construit sous la période des 3 royaumes, il est aussi connu sous le nom de Temple Baotu du nom de la grotte naturelle dans laquelle il se trouve.
  • Le canyon de Qixian, est une gorge naturelle sinueuse isolée. Des planches en bois sont enfoncées dans les falaises de part et d’autres du canyon pour servir de « routes », des onts sont suspendues, des échelles de style ancien permettent de grimper, des ruisseaux coulent au fond du canyon… si vous aimé vous faire peur, vous allez aimer Qixian…
  • Le Temple Daluo, est un temple taoiste suspendu à plus de 100 mètres de hauteur et d’une superficie de 30.000 m2répartie sur 13 étages. C’est le temple le plus grand du mont.

Mont Lao

崂山 : Láoshān

Situé dans la province du Shandong, juste à coté de la ville de Qingdao, Laoshan est une montagne taoïste en Chine. Le mont Lao, situé au bord de la mer Jaune, est considéré comme l’un des berceaux du taoisme. Il a été fortement aménagé pour favoriser le tourisme et plusieurs temples peuvent y être visité :

  • Le Temple/Palais Taiqing, construit sous la dynastie Song du Nord, est un temple taoiste également connu sous le nom de Temple inférieure car situé sous un pic près des côtes. Il est constitué de la salle des 3 purs, la salle des 3 empereurs, la salle des 3 officiels… Dans ces différentes salles on peut découvrir différentes statues de dieux…
  • Le Temple/Palais Shangqing, construit sous la dynastie Song et reconstruit sous la dynastie Yuan, est l’une des plus anciennes structure présentent sur le mont. Il est également connue sous le nom de Temple supérieure.
  • Le Temple/Palais Hualou, construit sur le pic Hualou à 350 mètres de hauteurs.
  • Le Temple/Palais Taiping, le Temple/Palais Huayan…