Pékin

Pékin – maintenant appelé Beijing – marque souvent l’arrivée logique de tout voyage en Chine. Capitale nationale depuis 800 ans, Pékin est aujourd’hui une tournée vers le futur, au contrôle d’une Chine au développement rapide, mais héberge également parmi les sites les plus énigmatiques et fabuleux de l’histoire de la Chine ancienne, dont le temple du Ciel, la Cité Interdite et le Palais d’été de Pékin.

Prenez le temps de vous perdre dans ces vieux quartiers, les Hutongs, tous n’ont pas été détruits avec les JO de 2008 de Pékin! Cette Chine qui depuis quelques dizaines d’années est quelque peu devenue une espèce en voie de disparition. L’effet des Jeux Olympiques a accentué la modernisation multicolore d’une ville où les gratte-ciels qui pointent de plus en plus haut représentent la folie des grandeurs ambiante.

A la fois moderne et traditionnelle, la municipalité de Pékin recèle de sites à visiter. La Place de Tian’anmen, la place la plus grande au monde, abrite notamment le mausolée de Mao et quelques musées sur l’histoire et la révolution chinoise. De fabuleux monuments ont été classés au Patrimoine de l’Unesco : la Citée Interdite, le Palais d’Eté ou encore le Temple du Ciel. Chacun à leur manière, ils symbolisent la frénésie et la démesure des Empereurs des dynasties Ming et Qing. Au détour des Hutongs, vous découvrirez les Tours de la Cloche et du Tambour ainsi que la Chine véritable et authentique.

Point de départ de nombreux voyages en Chine, laissez-vous gagnez par le charme suranné de Pékin, ville de passé, présent et avenir. Surtout, plongez-vous dans la grandeur et la folie du premier empereur de Chine à travers, pourquoi pas, une randonnée sur la grande muraille de Chine, entre Jingshanling et Simatai.

Plusieurs choix sont proposés pour les déplacements à l’intérieur de la ville. Le métro est rapide et peu onéreux mais ne propose que très peu de stations même si les principaux sites touristiques sont desservis. Les bus sont eux plus nombreux mais difficile de s’y repérer car les indications ne sont pas traduites et le risque de tomber dans les embouteillages est élevé. Le taxi reste un moyen de transport assez répandu mais la barrière de la langue peut poser problème. Autant écrire l’adresse sur papier avant de monter en voiture.

Quand voyager à Pékin?

La région de Pékin connaît des hivers longs et rudes. Entre octobre et avril, les températures peuvent descendre jusqu’à -20°C. Le reste du temps, il fait beaucoup plus chaud mais les moussons s’installent et l’air est par conséquent très humide. Entre juin et août, de nombreuses averses sont à prévoir. En somme, si vous avez le choix, mieux vaut visiter Pékin et sa région au mois de mai ou de septembre. Vous trouverez des informations plus détaillées sur le climat à Pékin sur la page : Météo Pékin

Pékin : nos destinations et visites

Pékin : tous nos circuit​s