Kashgar

Quelques photos de Kashgar

Présentation de Kashgar

Aux portes du désert du Taklamaklan et au pied des hautes montagnes du Tian Shan, la ville-oasis de Kashgar se trouve au sud de la région autonome de Xianjiang. Kashgar partage ses frontières avec 4 pays différents : l’Afghanistan, le Kirghizistan, le Pakistan et le Tadjikistan. La ville sert aussi de porte d’entrée au Tibet. Fin 2010, on estimait la population de la ville à un peu moins de 4 millions d’habitants. La majorité d’entre eux sont Ouïghours mais on trouve la présence de peuples très différents comme les Huns, Russes, Mongoles ou encore Ouzbeks.

Kashgar jouait autrefois un rôle très important le long de la route de la soie. Aujourd’hui, on propose souvent aux touristes de parcourir un bout de ce chemin en chameau ou en voiture afin qu’ils prennent conscience de la difficulté du parcours. Après avoir visité le désert de Taklamaklan, il faudra prendre la direction du Lac Karakul. Il est situé tout près du Mont Muztagata, à 3 600 m d’altitude. L’éblouissante beauté d’un paysage poétique encore à l’état sauvage ravira les amoureux de la nature. Les couleurs de l’eau varient selon l’heure de la journée et se lient avec les reflets des monts enneigés et de l’herbe verte.

Avec un peu de chance, vous rencontrerez des Kirghizes et des Tadjiks. Ils sont très accueillants dans la région et vous inviterez peut-être chez eux. Cela vous donnera un aperçu inoubliable d’un mode de vie unique. A Kashgar même, il est indispensable de passer un peu de temps au grand marché du dimanche. Les marchandes des pays frontaliers viennent y vendre des objets que vous ne trouverez nulle part ailleurs. La vieille ville vaut tout autant le détour. La mosquée Id Kah a notamment été construite en 1442 et elle est de nos jours la mosquée la plus grande en Asie. Au fil des ruelles, vous découvrirez quelques mausolées et quelques pagodes.

Visites à Kashgar

Le tombeau Abakh Hoja

Le tombeau Abakh Hoja est située à 5 kilomètres au nord est de la ville. Il est cependant plus connu sous le nom de la « tombe de Xiangfei », une femme Ouighour de la dynastie Qing qui fut emprisonnée et forcée à marier l’empereur Qianlong. En fait, la tombe est celle de son grand père. Xiangfei est un symbole très fort, autant pour les Ouighours que pour les Han. Elle est considérée comme une héroïne par les Ouighours et comme une héroïne représentant l’anti-Qing et l’anti-féodal. La légende dit que Xiangfei se suicida sous la pression des manigances orchestrées par l’impératrice Dowager.

Les bâtiments du tombeau sont hauts et ressemblent à ceux d’une mosquée avec des coloris bleu et blanc et un dôme vert décorés de petits minarets. Sur le dôme, un minaret en forme de croissant est dessiné. La véritable tombe de Xiangfei se trouve à l’intérieur, elle est agrémentée de poteries bleues avec un magnifique motif de fleurs bleues sur fond blanc.

La mosquée Idkah

La mosquée Idkah est la plus grande de Chine et le centre religieux de Kachgar. L’appel à la prière résonne dans toute la ville. L’actuelle structure fut rénové et étendue en se basant sur la mosquée d’origine construite en 1442 pour Shakesirmirzha, le dirigeant de Kachgar. La mosquée est construite en briques jaunes, ce qui la rend très visible depuis la place Id Kah.

Lorsque ce n’est pas le moment pour la prière, les touristes sont autorisés à entrer dans la mosquée. Il faut cependant y rentrer bras et jambes couverts, autant pour les femmes que pour les hommes. Le meilleur moment est tôt le matin, lorsqu’il y a peu de fidèles. L’endroit est toujours plein de pèlerins qui viennent se recueillir. A l’extérieur de la mosquée, on peut voir certains pèlerins se flageller en dansant énergiquement, accompagnés par des musiciens.

Le marché du dimanche de Kashgar

Le très célèbre marché du dimanche se tient ici depuis plus de 1500 ans. L’est de la ville se transforme en un énorme bazar où se réunissent les paysans, les négociants et les commerçants des régions et pays voisins. Il y aurait plus de 5000 étals et à peu prés 100 000 personnes par jour. Les gens viennent de toute l’Asie centrale pour venir faire des affaires.

Le marché offre une grande variété de produits : artisanat, bétail, légumes, vestes, étoffes, tapis, couvertures brodées etc. Vous pourrez trouver de l’artisanat du Pakistan, des foulards de Turquie ou encore des fruits secs d’Arabie Saoudite. Grâce à son brassage des cultures, le marché de Kachgar est une expérience unique pleine de couleurs et de saveurs.

Accès à Kashgar

Il existe plusieurs possibilités pour voyager jusqu’à Kashgar. Le train est l’option la moins onéreuse mais aussi la moins rapide. Comptez plus de 10 heures au départ de Korla et Kuqa et au moins 20 heures depuis Turpan. L’aéroport de Kashgar est relié à Urumqi mais aussi à Pékin, Shanghai et Canton. Sur place, il est préférable de se rendre en ville en voiture. Vous pourrez ensuite vous balader ensuite à pied. Pour vos excursions en dehors de la ville, le bus public et le taxi sont les options les pratiques.

Quand voyager à Kashgar ?

Le climat de la région est un climat continental. Les étés sont longs alors que les hivers sont beaucoup plus courts. Le mois le plus chaud est juillet avec une température moyenne aux alentours de 27°C. La période s’étalant d’avril à octobre est la plus agréable avec une mention spéciale aux mois d’août et de septembre. Les températures sont d’une part très agréables et les paysages sont d’autre part beaucoup plus fleuris et colorés puisque la saison du raison bat son plein. Vous trouverez des informations plus détaillées sur le climat du Xinjiang sur la page : Météo Route de la soie.

Kashgar : visites alentours

Kashgar : tous nos circuit​s