Guizhou

Le Guizhou est une province du Sud-Ouest de la Chine réputée pour la présence de nombreux villages de minorités ethniques aux coutumes ancestrales et au mode de vie traditionnel. Avec une mosaïque de 18 minorités présentes dans la province, la composition du peuple du Guizhou est telle que le tiers de la population fait parti de ces groupes de minorités. On peut y rencontrer notamment des villages Miao, Dong, Hui, Yi, Bouyi, Shui, Zhang ou encore Gejia. Cette richesse ethnique donne à la province un caractère unique et authentique présent dans l’architecture comme dans les vêtements ou la gastronomie du site. Les festivals et célébrations diverses y sont très nombreux tout au long du calendrier lunaire. 

C’est une province renommée pour la beauté de ses paysages : les endroits pittoresques et naturels sont légions. Une multitude d’ethnies chinoises minoritaires vivent sur ces terres depuis des siècles et des siècles. Les voyageurs qui visitent cette province peuvent d’une part apprécier les nombreuses activités existantes et d’autre part découvrir des traditions riches et différentes et les coutumes de chacune des groupes ethniques.

On distingue quatre types de paysages bien différents dans la province de Guizhou : les plateaux, les montagnes, les collines et les bassins. Ce sont plutôt les collines et les montagnes qui prédominent. Par ailleurs, un certain nombre de pics karstiques jalonnent la région. A cause de ces terres accidentées, le niveau de développement reste peu élevé, surtout dans les endroits ruraux. C’est néanmoins cette variété de paysages qui renferme de sublimes endroits en abondance comme les chutes de Huangguoshu, les Grottes du Dragon, les grottes de Zhijin ou encore les Monts Danxia.

Accès au Guizhou

Depuis Shanghai ou Pékin, il faut compter 2 à 3h par avion pour atteindre Guizhou. La ville est reliée à la plupart des grandes villes chinoises. Guiyang est bien reliée par les grandes routes et il faut également préciser que les routes locales sont en bonne condition. On trouve facilement un chauffeur pour se promener aux alentours. Les possibilités de trekking sont nombreuses. Guiyang est maintenant relié à Guiyang et Kunming par un train rapide.

Climat et Météo au Guizhou

La province de Guizhou est dotée d’un climat subtropical avec une mousson assez humide. Le ciel est souvent nuageux et les averses sont régulières. Il y a quelques saisons plutôt distinctes mais d’une manière générale, on notera qu’il ne fait ni trop froid en hiver et ni trop chaud en été. Les voyageurs apprécient un climat somme toute clément. La capitale de Guizhou, Guiyang, est connue dans toutes la Chine pour être l’un des meilleurs endroits pour passer l’été car justement, les températures sont modérées. La moyenne de la température annuelle tourne autour de 15 degrés, avec des températures moyennes hivernales situées entre 1 et 10 degrés, et estivales entre 17 et 28 degrés.

Géographie du Guizhou

Le Guizhou est une province du Sud-Ouest de la Chine, partageant sa frontière nord avec le Sichuan, sa frontière ouest avec le Yunnan, sa frontière est avec le Hunan, et enfin au sud, la province du Guangxi. La topographie de la province est montagneuse, et particulièrement caractérisée par ses paysages karstiques de montagnes au sommet arrondi, couvertes de végétation. On peut y voir de nombreuses gorges, grottes et une multitude de champs de riz en terrasses. La nature y est luxuriante, d’où la présence de quelques superbes réserves naturelles peuplées d’espèces végétales et animales rares.

Par ailleurs, la région est aussi peuplée de grottes et de formations karstiques spectaculaires, agrémentées par de nombreux espaces de nature et de denses forêts, parfois classée en réserves naturelles. A titre d’exemple, le Guizhou abrite les plus grandes chutes d’eau d’Asie, les chutes Huangguoshu, dans les environs d’Anshun. Ainsi la province du Guizhou offre aux voyageurs une expérience très complète de la Chine.

Populations du Guizhou

Le Guizhou compte une population d’environ 39 millions d’habitants, avec l’une des plus riches diversités de minorités chinoises. En effet, on peut y rencontrer 18 minorités différentes, telles les Miao, les Dong, les Hui, les Yi, les Bouyi, les Shui, les Zhang ou encore les Gejia, qui représentent près de 35% de la population totale de la province.

Culture du Guizhou

Le Guizhou est le berceau du célèbre Maotai, alcool fort (baijiu) chinois le plus populaire. Il est dis que la région comporte un climat unique qui contribuerait au goût de la boisson. Vous ne manquerez pas d’y gouter, en signe de bienvenue, en compagnie des locaux! La cuisine y est réputée plutôt épicée. A noter que l’on cuisine beaucoup de plats à la tomate.On rencontrera également un grand nombre de champs de tabacs lors d’un voyage au Guizhou. Le Guizhou est aussi réputé pour ses innombrables villages de minorités différentes, restés particulièrement authentiques, parmi lesquels les sublimes ponts du Vent et de la Pluie de la minorité Dong, véritables trésors architecturaux.

Histoire du Guizhou

Fidèle à son statut de province « oubliée », ce fut le cas également pendant son histoire. Son climat et sa topographie y rendaient la vie difficile. Les premiers campements chinois en charge de garder le contrôle de la région furent instaurés en 206 av. JC. Ce ne fut que sous la dynastie Ming que le Guizhou fut placé sous domination chinoise et ralié en tant que province. Les premiers occupants se sont installé dans le nord et l’est de la province. Le sud et l’ouest de la province ne furent peuplés qu’au XVIeme siècle, après une première vague d’immigration importante, qui a repoussé certains groupes de minorités en dehors des terres fertiles. Une seconde vague d’immigration venant des provinces voisines, trop peuplées, augmenta la population du Guizhou, qui resta malgré tout une province en recul, avec de faibles infrastructures de communication et de transport. En 1938, durant la seconde guerre contre Japon, Chongqing fut décrétée nouvelle capitale. Les nationalistes Guomingdan furent contraint de se retirer plus au sud. C’est à cette période qu’a commencé le développement de l’isolé Guizhou. De nouvelles routes furent construites pour lier la capitale aux provinces voisines, une ligne de chemins de fer fut ouverte vers le Guangxi et l’industrie commença à s’établir à Guiyang et Zunyi. L’évolution connut un moment de déclin à la fin de la guerre, mais fut ravivée par la construction de chemins de faire qui inaugurèrent l’industrialisation de la région. De nos jours, le Guizhou est toujours considéré comme une région assez peu développée, mais le tourisme naissant engendre l’amélioration progressive des voies de transport.

Quand voyager au Guizhou ?

Vous trouverez des informations plus détaillées sur le climat du Guizhou sur la page : Météo Guizhou.

Guizhou : nos destinations et visites

Guizhou : tous nos circuit​s