Arche de Shipton

L’Arche de Shipton en photo

Présentation de l’Arche de Shipton à Xinjiang

L’arche de Shipton, également connue sous le nom de « Toshuk Tagh » en langue ouïghour, qui signifie littéralement « trou dans la montagne », a connu une histoire hors du commun.
D’abord découverte en 1947 par l’alpiniste et explorateur Éric Shipton, elle a ensuite été ignorée pendant plus de 50 ans avant qu’une équipe de la revue National Geographic s’y intéresse dans les années 2000. On doit à ce groupe, ses dimensions : 457 m de hauteur et 366 m de largeur.

Située dans les montagnes au nord-ouest de la ville de Kashgar, à l’extrême ouest de la province chinoise du Xinjiang, l’Arche de Shipton est enregistrée au livre des Guinness en tant que « plus grande arche naturelle au monde ».
Pour la petite anecdote, à l’époque de sa découverte par Éric Shipton, l’arche a directement été enregistrée au Guinness des records. Cependant, personne n’arrivant ensuite à la localiser, on commença à douter de son existence. Elle fut alors supprimée du livre. C’est seulement après sa découverte par l’équipe du National Geographic que l’Arche à été réinscrite au Guinness des Records !

Comment se rendre à l’Arche de Shipton ?

L’accès n’est pas facile mais cela en vaut la peine.

La première partie du voyage comprend une heure de route vers le col d’Irkeshtam, suivie d’une autre route longue de 20 km, puis d’une randonnée de 45 minutes à travers un paysage sublimement lunaire.
Parfois, vous traverserez la partie la plus étroite de la gorge par de petites échelles et des escaliers, jusqu’à votre ascension finale vers l’arche elle-même, qui vous mènera à un long escalier de bois.

Apportez des chaussures solides, un chapeau et de l’eau !

Si une excursion à l’Arche de Shelton vous intéresse lors de votre voyage en Chine, faites-le nous savoir en remplissant notre formulaire de contact.

Arche de Shipton : visites alentours